Professionnels de l'immobilier


Les témoignages de professionnels

Ils nous ont rejoints

Isabelle NUGANE

Directrice de l'agence ERA Montauban (82)

Voir son témoignage

Professionnelle reconnue à Montauban, Isabelle Nugane a choisi de rejoindre ERA France en juillet 2014. Pour développer son agence, notamment grâce aux outils de marketing et de communication fournis par le réseau à ses adhérents.

Quel a été votre parcours dans l'immobilier ?
Originaire des Hauts-de-Seine je suis venue m'installer à Montauban en 1982 pour raison familiale. J'y ai d'abord travaillé dans le secteur médical, avant de devenir négociatrice dans une agence immobilière. Un domaine qui m'a immédiatement enthousiasmée. En 1999, avec une autre négociatrice, nous avons créé « Montauban Immobilier ». Mais lorsque mon associée a quitté la société en mars dernier, j'ai décidé de rejoindre ERA

En quoi aviez-vous besoin d'une franchise ?
Soit je restais indépendante avec une incertitude sur l'avenir, soit je basculais vers une franchise pour me développer. Un réseau donne de la force quant à la communication, de la visibilité pour les acheteurs et les vendeurs, du soutien, des méthodes et des outils... Après 15 années d'expérience, je pensais avoir les méthodes, mais pas les outils !

Pourquoi ERA ?
D'abord parce que l'enseigne n'était pas représentée à Montauban ! Ensuite, en rencontrant le directeur de l'animation des agences de ERA, j’ai été convaincue par son discours sur l'organisation, le développement et la société en elle-même. J'avais besoin de nouveauté, je recherchais une structure dynamique, j'ai le sentiment de l'avoir trouvée.

Comment se sont déroulés vos premiers contacts avec le réseau ?
C'est encore récent, mais j'ai l'impression que l'équipe de direction est très proche de ses adhérents. Ceci dit, je viens de signer, il me faudra donc encore du temps pour me faire une idée plus précise ! Mais je sais que ERA France a l'intention de considérablement développer son implantation dans le Sud-Ouest, ce qui ne peut que me conforter dans mon choix.

De quel type d'accompagnement avez-vous déjà bénéficié depuis juillet ?
Je ne suis pas une débutante, je suis notamment présidente de la FNAIM Tarn-et-Garonne, je n'ai donc pas besoin de suivre le stage juridique habituellement proposé aux nouveaux entrants. En revanche, je vais assister au stage d'intégration des managers, qui dure une semaine au siège à Versailles. Ce qui me permettra de nouer des premiers contacts avec mes nouveaux confrères.

Qu'allez-vous modifier dans votre agence ?
Nous disposons d'une belle adresse dans le centre de Montauban, en angle sur un boulevard passant. J'ai juste repeint un mur en rouge, une couleur ERA. Mais j'attends avec impatience la nouvelle enseigne pour que la clientèle puisse voir le changement. En revanche, j'ai aujourd'hui deux négociatrices et une assistante, mais nous avons deux bureaux actuellement vides. Je vais donc recruter deux autres négociateurs !

Olivier BEL

Directeur de l'agence ERA La Plaine-Saint-Denis (93)

Voir son témoignage

Olivier, comment en êtes-vous venu à l'immobilier ?
Je suis parisien d'origine, et après des études de Droit et de commerce, j'ai commencé ma carrière dans l'assurance vie, l'assurance et la mutuelle, d'abord sur le terrain puis à un poste de direction commerciale. En 2007, j'ai décidé de changer de voie en me dirigeant vers l'immobilier. L'idée de m'installer à La Plaine Saint-Denis m'est venue assez naturellement, car j'ai toujours eu un attachement personnel pour la Basilique et le rôle qu'elle a joué dans l'Histoire de France. Comme je ne connaissais pas l'immobilier avant de me lancer, il m'a paru sage de choisir un secteur en devenir, sur lequel les agences étaient alors assez rares.

Votre agence a-t-elle évolué en 8 ans ?
Oui, car j'ai commencé seul, avec des locaux à quelques pas du Stade de France. Mais j'ai rapidement recruté, puis créé deux agences supplémentaires à Saint-Denis, l'une consacrée à la transaction et l'autre à la gestion. C'était peut-être un peu trop rapide, et j'ai dû fermer ces deux agences pour me recentrer sur celle d'origine, que j'ai transférée rue Proud'hon. L'équipe est désormais composée de deux gestionnaires et d'un commercial en plus de moi-même. Et c'est ainsi que nous avons rejoint ERA en octobre dernier.

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre une franchise ?
Je me suis rendu compte que le fait d'être indépendant m'empêchait de me développer autant que je le voulais. J'avais notamment besoin de soutien en marketing et au niveau de la formation de mes collaborateurs. J'ai été immédiatement convaincu par les qualités de contact et d'écoute des responsables que j'ai rencontré chez ERA. Tout comme j'ai été séduit par la taille de ce réseau, son côté humain et même familial. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir de grandes ambitions !

Comment s'est passée l'intégration au réseau ERA ?
J'ai suivi une formation de très bon niveau pendant trois semaines au siège, à Versailles, ce qui m'a permis de rafraîchir et d'approfondir mes connaissances des différentes facettes de notre métier, notamment juridiques et commerciales. Nous avons aussi travaillé sur le marketing, qui est l'un des points forts de ERA. Concernant mon agence, les changements de signalétique et de mobilier sont en cours, pour nous adapter à la charte visuelle du réseau.

Qu'attendez-vous maintenant en termes d'accompagnement ?
Un consultant ERA France nous rend visite une fois par mois, il nous apporte un soutien appréciable côté formation. Nous allons d'autre part nous réorganiser entre gestion locative et transactions, et je compte sur ERA pour nous soutenir dans cette démarche. Ce réseau nous apporte une fantastique boîte à outils, à nous de l'utiliser au mieux !

Philippe SISMONDINI

Directeur de l'agence ERA Lucciana (Corse)

Voir son témoignage

A 41 ans, Philippe Sismondini, originaire de Bastia, a déjà une belle expérience de l'immobilier puisqu'il a créé sa première agence dès la fin de ses études. Il vient de rejoindre le réseau ERA à sa plus grande satisfaction !

Philippe, pouvez-vous présenter votre agence ?
Il s'agit en fait d'un petit groupe de trois agences, qui a rejoint le réseau ERA le 1er août dernier. Avec l'agence de Lucciana, que j'ai créée en 1996, celle de Bastia, qui est dirigée par mon associé, Marius Barratier, et une agence que nous avons fondée ensemble à Furiani. Ce qui nous permet de couvrir le bassin bastiais du nord au sud de manière efficace.

Pourquoi avez-vous souhaité rejoindre une franchise ?
Avec mon associé, qui est président de la FNAIM Haute-Corse, nous nous posions depuis quelques temps des questions sur l'avenir et le développement de nos cabinets. En décembre 2013, il a eu l'occasion d'échanger avec François Gagnon, le président de ERA Europe, qui lui a présenté les atouts de cette franchise. Nous avons rapidement été convaincus par ce que nous avons découvert en terme d'ambiance au sein du réseau, par la qualité des différents contacts et par la taille humaine des différentes équipes.

Comment s'est déroulée votre intégration dans le réseau ?
Nous sommes repartis d'une feuille blanche au niveau des agences, que nous avons intégralement réaménagées. Il ne s'agissait pas uniquement de travaux d'embellissement mais bien d’une réorganisation, pour appliquer au mieux les méthodes de management ERA.

Vous avez suivi des formations malgré votre expérience ?
Bien sûr, et nous en sommes ravis ! Mon associé et moi-même avons suivi le stage juridique au siège du réseau à Versailles, ce qui nous a permis une très intéressante remise à niveau. Côme Barratier, le fils de Marius, qui est associé dans l'agence de Furiani, a pour sa part suivi une formation « ERA Academy » à Brignoles pendant une semaine. Il pourra ainsi devenir manager des agences de Bastia et Furiani.

De quelles aides avez-vous bénéficié de la part de ERA ?
Nous avons été accompagnés de manière extraordinaire depuis le début par Christophe Doridant, qui est formateur responsable pour les nouvelles agences. Il vient nous rencontrer tous les mois, nous l'avons au téléphone plusieurs fois par semaine… Mes partenaires et moi-même avons encore beaucoup de choses à apprendre, j'espère que ERA continuera à nous aider ainsi !

Quel bilan dressez-vous 4 mois après avoir rejoint ERA ?
Notre manière de travailler a indubitablement changé. J'ai découvert une nouvelle manière d'exercer mon métier, notamment au niveau du management. Alors qu'auparavant j'avais tendance à toucher à tout, les rôles sont aujourd'hui mieux répartis. Et les premiers résultats sont excellents. Sur un marché un peu déprimé, ERA nous a donné le petit plus qui nous a permis de nous différencier.